12
décembre 2017

FPU 2017 : comment faire des projets urbains ?

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

"Quelles conditions pour produire des projets urbains ?" C’est sur ce thème qu’étaient invités à s’exprimer les intervenants de la séance plénière du Forum des projets urbains, mardi 14 novembre*. Il faut savoir "susciter la compréhension et l’adhésion, maintenir le cap, et préparer le coup d’après, car l’urbanisme n’est jamais fini", répond Xavier Lemoine, le maire (PCD) de Montfermeil, insistant sur la nécessité pour le maire d’avoir "une vision, une volonté". Cécile Helle, maire (PS) d’Avignon, estime pour sa part qu'il faut pouvoir "transformer la ville" dans "un délai acceptable". "Tant que le changement n'est pas visible, c'est compliqué de faire percevoir [aux habitants] que le projet n'est pas juste une lubie des élus".

Pour cela, il est indispensable de "se doter d’un outil qui accompagnera les décisions politiques", considère la maire, qui travaille à la création d’une SPL d’aménagement. Pour David Samzun, maire (PS) de Saint-Nazaire, la "boîte à outils" à disposition des élus est assez complète, mais doit être associée à "une dose de courage politique". Autre condition selon tous les intervenants, pouvoir financer les projets. Tous se montrent très critiques envers la réforme concernant les bailleurs sociaux, actuellement en débat. "Ce sont les meilleurs acteurs pour intervenir, alors que l’Etat devient impécunieux", rappelle ainsi Xavier Lemoine, tandis que David Samzun dénonce une "incohérence entre les propos du gouvernement et son objectif de choc de l’offre".

Les trois maires fustigent également une "recentralisation larvée qui ne dit pas son nom", via notamment la suppression de la taxe d’habitation. Et "il n'y a pas que la question financière", ajoute Cécile Helle, évoquant les "batailles" face aux services de l'Etat pour faire aboutir certains projets. "Quand face à vous, l’Etat ne laisse aucun espace de dialogue, c’est frustrant et donne le sentiment qu’il n’y a même pas un chemin possible…" Une situation qui pourrait évoluer ? Jeudi lors du Congrès des maires de France (cf. p.4), Emmanuel Macron a dit "prôn[er] une transformation de la relation entre l’Etat et les territoires", et a ouvert la porte à la reconnaissance d'un "pouvoir règlementaire aux collectivités territoriales". (EB)

* Le FPU est organisé par Innovapresse, qui édite notamment Urbapress.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250