Lunel panse ses fractures urbaines

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
En fin d’année, Lunel (34) formalisera une convention de renouvellement urbain (NPNRU). La ville de 25 000 habitants, qui conduit la réhabilitation de son centre ancien îlot par îlot depuis quinze ans, arrive au bout de ses moyens d’action. En attendant les enveloppes de l’Anru et du programme Action cœur de ville, trois chantiers majeurs vont d’ors et déjà transformer la dynamique urbaine. Les nouvelles Arènes, signées par l’architecte Jacques Ferrier, deviendront un nouveau pôle d’attraction en accueillant dès l’automne des fêtes taurines, des compétitions sportives et des concerts après deux ans de travaux (9 M€ HT). Le chantier du pôle d’échange multimodal commence fin avril avec, au nord, l’aménagement d’un parking et d’un cheminement piétonnier, et côté sud, la création d’un parvis en dénivelé, d’un parking longue durée et d’une gare routière avec six quais. Une partie du foncier libéré sera lotie pour créer des logements étudiants. Ce projet à 9,3 M€ HT sera achevé en 2020. La ville aménagera les liaisons de la gare vers la ville du 19e siècle, puis le centre ancien dont une partie a été (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250