La friche militaire de Francazal bientôt transformée en piste d’essai pour Hyperloop TT

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
Amorcée il y a plus d’un an, l’arrivée de la société Californienne Hyperloop TT à Toulouse se concrétise. L’entreprise avait annoncé l’installation d’un centre de R&D et d’une piste d’essai pour son train du futur sur l’ancienne base militaire de Francazal, située à Cugnaux. Fléché par la collectivité comme foncier prioritaire dans le cadre de son schéma de développement économique, le terrain, propriété de l’Etat, vient de faire l’objet d’un contrat de bail et d’une promesse d’acquisition par Toulouse Métropole pour un montant de 640 000 € HT. Le contrat concerne un ensemble immobilier de 15 000 m2 (ancien mess des sous-officiers, terrain attenant et parking, emprises de la piste d’essais, plateforme de chargement de capsules). Par ailleurs, un bail à construction de 40 ans est prévu entre l’Etat et la société HTT. Sur le terrain, les premiers tubes d’une piste d’essai provisoire ont déjà été acheminés et le permis de construire accordé. Les travaux débuteront au terme des opérations de dépollution pyrotechnique que la métropole doit réaliser.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250