22
juillet 2018

Bordeaux : le projet "smart lights" expérimenté dans le quartier du Lac

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
A l'issue d'un appel d'offres, c'est la compagnie Spie ICS (filiale de services numériques du groupe SPIE) qui a été désignée, le 25 juin dernier, par Bordeaux Métropole pour mener une expérimentation de "ville intelligente" aux alentours du stade Matmut Atlantique. Il s’agit d’installer 500 capteurs IoT (Internet of Things) sur plus de 200 luminaires, ainsi que sur des équipements publics variés : bornes de recharge électrique, bornes de contrôle d’accès sur voirie, containers de tri, poubelles, bâtiments publics. "Cet appel d’offres est particulièrement innovant", souligne Jérôme Nier, responsable développement-activité Internet des objets chez Spie ICS, "car c’est la première fois qu’on mixe des équipements municipaux et des bâtiments, qui seront reliés à un système de supervision unique. Nous avons déjà mené des expériences dans d’autres villes, mais uniquement sur certains secteurs". Pour Bordeaux Métropole, l’objectif est d’améliorer l’efficacité de ses services, de réduire les coûts d’utilisation et de faire baisser la consommation énergétique. L’évaluation du taux de remplissage des containers de tri permettra par exemple de rationaliser les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250