20
novembre 2018

Colmar : une convention, deux cœurs de ville

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Un quartier en rénovation urbaine qui intègre le programme national Action cœur de ville : c’est le tour de force qu’a réalisé Gilbert Meyer, le maire (LR) de Colmar (68). Le quartier Europe, à l’ouest de la ville, figure en bonne place dans la convention signée fin août, au même titre que le centre historique. Explication de l’élu : "Colmar présente la spécificité de compter deux centres, d’importance équivalente en population (11 900 habitants chacun)". Convaincu, l’Etat appuiera par son dispositif dédié à la revitalisation des cœurs de villes, la rénovation urbaine du quartier Europe, sur des sujets d’immobilier et d’aménagement complémentaires du PRU (création d’une voie piétonne, rénovation de la galerie commerciale). La convention n’aborde pas en revanche l’habitat social du quartier, dont se sont chargés les outils successifs de la politique de la ville depuis près de vingt ans et qui est aujourd’hui largement traité - le PRU aura consacré à Europe 120 M€, dont 28,2 M€ de l’Anru de 2006 à 2020 notamment pour 467 démolitions et 356 reconstructions.Dans Action cœur de ville, c’est le centre ancien qui concentre la rénovation du (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE