13
novembre 2018

A Strasbourg, la reconversion des ex-Coop d’Alsace se concrétise

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Avec 9 ha et 90 000 m2 de bâti, les locaux de l’ex-Coop d’Alsace représentent un enjeu de reconversion urbaine majeur dans l’Eurométropole de Strasbourg (EMS). D’abord, parce que le site se trouve dans les espaces portuaires les plus proches du centre-ville, et aussi à proximité d’une zone industrielle et logistique liée aux activités fluviales. Ensuite, parce que l’enseigne des "Coop" occupe une place particulière dans l’inconscient collectif d’une ville berceau, à plusieurs titres, du mutualisme et de l’économie sociale et solidaire. "La reconversion de ce patrimoine ne peut se faire qu’en conservant au maximum l’esprit et la silhouette de ces immenses bâtiments", souligne Roland Ries, maire (PS) de Strasbourg. L’opération s'inscrit dans la ZAC des Deux Rives, pilotée par la SPL éponyme, qui gère la création d’un quartier de 470 000 m2 à bâtir d’ici 2030. Or, si la plupart des espaces s'élèveront à partir d'un terrain nu, la reconversion des Coop s'appuie sur un existant, par endroits spectaculaire... et contraignant. "Le secteur des Coop symbolise la réunion entre le port de Strasbourg et la partie de la ville dédiée à l’habitat", résume Catherine Trautmann, présidente du (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE