18
décembre 2018

Orléans rachète l’ancienne prison qui deviendra piscine

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville d’Orléans espérait racheter l’ancienne prison fermée il y a quatre ans pour l’euro symbolique. Il lui faudra finalement débourser 1,3 M€ pour acquérir ce bâtiment et ce site stratégique situé au nord du centre-ville, à proximité de la gare, du Muséeum et de trois lycées. La ville aurait pu acquérir gratuitement la prison si elle avait décidé de créer des logements sociaux sur le site, solution écartée du fait de la densification déjà forte du quartier. A la place, la municipalité prévoit de construire un centre aqualudique, dont le dossier de réalisation a déjà été attribué (Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest, Nicolas Michelin & Associés et BVL Architecture), avant même l’achat du site, ce qui permettra une livraison de l’équipement dés 2020. L'équipement se développera sur 4 000 m2 au sein d’un site qui sera boisé sur 2 000 m2. Le centre doit devenir un "signal paysager et urbain fort" en entrée de centre-ville, ainsi qu’un "exemple en matière de consommations énergétiques et d’eau". L’investissement atteint 18 M€ HT. En contrepartie, la ville et la métropole ont accepté de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE