Hauts-de-Seine : l'opposition se fait entendre sur le logement

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Lors du débat d'orientation budgétaire du Conseil général des Hauts-de-Seine, le 7 mars, l'opposition a exprimé son désaccord avec la politique Logement menée par la majorité UMP. La majorité annonce consacrer 32 % de son budget, soit 506 M€, à des compétences non obligatoires ;(...) Lors du débat d'orientation budgétaire du Conseil général des Hauts-de-Seine, le 7 mars, l'opposition a exprimé son désaccord avec la politique Logement menée par la majorité UMP. La majorité annonce consacrer 32 % de son budget, soit 506 M€, à des compétences non obligatoires ; disposer, depuis cinq ans, de la délégation des aides à la pierre ; promouvoir le logement social avec 8 712 logements subventionnés en 2010, soit un peu moins de 3 800 logements hors Icade. Elle aurait transcendé l'objectif de 3 300 logements dits sociaux défini dans le budget 2010, alors que seuls 2 000 logements par an était subventionnés les années précédentes. Elle (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL