Montpellier : autour du futur stade, toute une programmation...

Outils
TAILLE DU TEXTE
D’ici 2022, un complexe spor­tif, commer­cial et ludique doit sortir de terre dans le néo quar­tier Cambacéres à Mont­pel­lier, près de la gare TGV Sud de France. Au cœur du projet : la construc­tion du stade Louis Nicol­lin d’envi­ron 30 000 places, pour un montant estimé à 150 M€. Géré par une SA, le capi­tal sera issu de deux action­naires prin­ci­paux : le groupe Nicol­lin, avec le club de foot du MHSC et ses parte­naires, majo­ri­taires, et Mont­pel­lier Méditer­ranée Métropole (3M), ainsi que d’autres parte­naires réunis au sein d’une SEM. Les collec­ti­vités appor­te­ront entre 30 et 35 % de l’apport en fonds propres, et le reste en emprunts remboursés via les loyers perçus par la SA. "Ce montage inédit permet de garan­tir une bonne maîtrise du projet et de doter le club d’un (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous