Lille : une deuxième enquête publique pour le projet Saint-Sauveur

Outils
TAILLE DU TEXTE
La Métropole européenne de Lille (MEL) et la ville remettent le couvert à Saint-Sauveur : ils vont orga­ni­ser une nouvelle enquête publique sur le projet d’ur­ba­ni­sa­tion de l’ex-gare de marchan­dises (2 400 loge­ments, 35 000 m2 de bureaux, 20 000 m2 d’ac­ti­vités et 20 000 m2 d’équipe­ments), conçu par l’agence Jan Gehl. Le dossier soumis à cette deuxième consul­ta­tion devra répondre aux réserves formulées par le commis­saire-enquêteur à l’is­sue de la première procédure ce prin­temps. Il compor­tera des précisions sur les impacts de la circu­la­tion des futurs habi­tants sur la qualité de l’air lillois. Et il devra lever l’hy­pothèque des atteintes possibles à la nappe phréatique, venant de la réalisa­tion d’une piscine olym­pique, avec fosse de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous