A Grenoble, la conception du futur premier Métrocâble sous haute vigilance

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les travaux du premier téléphérique métropolitain grenoblois, baptisé Métrocâble, devraient démarrer en 2022 pour une mise en service en 2024 au plus tard. Situé à l’ouest de l’agglomération, le téléphérique reliera la commune de Fontaine à Sain-Martin-le-Vinoux. Il survolera deux rivières, le Drac et l’Isère, deux infrastructures routières, A480 et RN481, la voie ferrée, un campus scientifique et l’écocité en construction (3 500 logements à terme), tous deux situés sur la Presqu’île. Sur un trajet de seize minutes, il comptera quatre arrêts et deux stations techniques. Métrocâble sera interconnecté aux lignes A, B et E du tramway. Plusieurs options ont été définitivement écartées, "au regard de leur coût et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous