Aix-Marseille-Provence : bientôt des vélos en libre service sur le territoire métropolitain ?

Outils
TAILLE DU TEXTE
A trois ans de l’échéance du contrat passé avec JCDe­caux, la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) prépare la suite du marché de vélos en libre en service (VLS). Un futur qu’elle envi­sage à une plus large échelle que le seul pavé marseillais. La collec­ti­vité va en effet confier à un pres­ta­taire une mission d’assis­tance à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour étudier la relance du marché à Marseille mais aussi son dévelop­pe­ment sur l’ensemble du terri­toire métropo­li­tain (92 communes). Durant six mois, l’opérateur qui sera retenu au début 2019 devra passer au crible les différentes solu­tions de VLS dispo­nibles sur le marché : vélos électriques, vélos hybrides, vélos sans stations… Cette analyse devra déboucher sur la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous