Après NDDL : les premières esquisses proposées par le gouvernement

Outils
TAILLE DU TEXTE
Comme il l’avait promis, en janvier, lorsqu’il a annoncé la décision du gouver­ne­ment de renon­cer à la réalisa­tion de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le Premier ministre Edouard Philippe est revenu à Nantes, le 5 juillet dernier, pour évoquer, avec les élus, "la façon dont nous pouvons accom­pa­gner le dévelop­pe­ment écono­mique et urbain de la région". Il en est ressorti quelques annonces, mais aucun chiffre. A propos de l’actuelle infra­struc­ture aéropor­tuaire de Nantes-Atlan­tique, le Premier ministre a confirmé la résilia­tion à venir du contrat de conces­sion, avec le groupe Vinci. "Des discus­sions sont en cours" en ce sens, mais aussi afin que celui-ci "puisse, dès 2019, réaliser des inves­tis­se­ments qui permet­tront d’améliorer des fonc­tions d’usage de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous