09
août 2020

"Le développement de La Défense aura été l'une de ses dernières obsessions"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Au lendemain du décès de Patrick Devedjian, président de Paris La Défense (lire notre article), Marie-Célie Guillaume, directrice générale, a tenu à lui rendre hommage : "j’ai eu, pendant dix-huit ans, l’honneur et le privilège de travailler auprès de lui. Il était un homme politique rare. Libre et visionnaire. Cultivé et provocateur. Pudique et secret. Il portait en lui la blessure insurmontable du génocide arménien. Il y puisait son incroyable énergie d’avancer, sa volonté de bâtir, et sa résistance à l’adversité (…). Le développement de La Défense aura été l’une de ses dernières obsessions. Il y mettait toute son intelligence, son exigence et une vision stratégique très claire. Poussant sans relâche l’ensemble des collaborateurs de l’établissement public à renouveler nos idées, nos pratiques, à oser prendre de nouveaux chemins pour renforcer l’attractivité du territoire, développer nos ressources et assurer la pérennité de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112