12
décembre 2017

Le plus grand réseau de transports gratuit : Niort

Mobilités
TAILLE DU TEXTE

Fin mars, Jérôme Baloge, maire (radical) de Niort (Deux-Sèvres) et président de la communauté d'agglomération, a annoncé que Transdev venait de décrocher la délégation de service public concernant l'exploitation du réseau de transports en commun de l'agglomération. Cette nouvelle n'est pas une surprise. En effet, la filiale de la Caisse des dépôts faisait partie des actionnaires de la Semtan, l'ancien opérateur.
Le contrat, signé pour une période de six ans, a démarré le 1er avril. Et c'est une année chargée qui attend le délégataire. Dès le 8 juillet prochain, il devra mettre en place le nouveau réseau de bus. Si le projet de TCSP (100 M€ d'investissement) a été abandonné par l'actuelle majorité, de nombreux changements sont néanmoins attendus, avec notamment une extension des horaires sur certaines lignes ainsi que des cadences plus importantes sur d'autres. Le lancement d'une application pour smartphone et l'installation de panneaux d'informations numériques dans les bus et aux arrêts stratégiques sont également prévus. La collectivité souhaite en outre développer la multimodalité, avec l'arrivée d'un parc de vélos et la mise en correspondance des bus de l'agglo avec les cars du département.
Enfin, le 1er septembre prochain, second grand rendez-vous : la rentrée se fera sous le signe des transports en libre accès. Ce dossier va coûter 74 M€ (financés par la taxe transport) sur les six années de la DSP. "L'objectif est double, précise-t-on au sein de l'agglomération. Il s'agit d'un acte à la fois écologique et économique. Sur le niortais, les foyers possèdent en moyenne 2,5 voitures. Grâce aux transports en libre accès, nous espérons faire baisser ce chiffre". Niort possédera alors le "plus grand réseau gratuit de France".

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250