11
décembre 2019

Rencontres cœur de ville. Les engagements de crédits "vont s'accélérer", selon la Banque des territoires

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dix-huit mois après le lancement du plan Action cœur de ville (ACV), Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires (groupe Caisse des dépôts), en charge du pilotage du plan, s’est livré à un premier bilan, à l’occasion de la deuxième session des Rencontres cœur de ville, le 1er octobre, à Arras (62). Ainsi, la première phase, qui a consisté à établir avec les 222 villes moyennes concernées par ce dispositif  un "diagnostic partagé", formalisé par des conventions avec chaque territoire, prend fin, et "la phase de mise en œuvre" est maintenant entamée.  Les enveloppes financières "se consomment rapidement", estime le directeur général : "nous engageons 1 M€ de crédits d’ingénierie par mois", sur les 100 M€ de subventions prévues à cet effet. Avec 18,5 M€ engagés, il reste donc de la marge, mais Olivier Sichel l’assure, "ça va s’accélérer". Pour rappel, le reste des financements de la Banque des territoires se fera sous forme (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous