09
décembre 2019

L'Assemblée nationale valide la "surtaxe" sur les bureaux

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 18 octobre, l’Assemblée nationale a validé, en première lecture, l’amendement présenté par les députés Gilles Carrez (LR) et Joël Giraud (LREM), qui proposait d’aménager la taxe sur les bureaux s’appliquant en Ile-de-France et qui prévoyait la création d’une zone premium, constituée par les 1er, 2e, 7e, 8e, 9e, 10e, 15e, 16e et 17e arrondissements de Paris et les communes de Boulogne-Billancourt, Courbevoie, Puteaux, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine. Une zone au sein de laquelle, à compter du 1er janvier 2020, la taxe annuelle augmentera de 20 % : de 19,31 €/m2 à 23,18 €/m2 (tarif normal) ou de 9,59 €/m2 à 11,51 €/m2 (tarif réduit). Objectif : financer les travaux du Grand Paris Express Ce qui n’est pas au goût de tous. Patrick Devedjian, président du département des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense, a très vite dénoncé "un coup de poignard", via un communiqué (lire notre article), avant (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous