10
juillet 2020

Cession problématique pour l'ancien siège de la Métropole de Lille

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La cession de l’ancien siège de la Métropole européenne de Lille (Mel) et de ses dépendances à Vinci Immobilier pour 95 M€ HT n’aura pas lieu cette année comme prévu. Le délai de concrétisation de la promesse de vente, signée en juillet 2019, a été prolongé jusqu’en février 2022. Conséquence d’un désaccord entre l’EPCI et la Ville de Lille, sur le territoire de laquelle se trouve l’emprise bâtie de trois hectares, dénommée Metropolitan Square. Le programme présenté par Vinci Immobilier avec BNP Paribas Real Estate (65 000 m2 de bureaux, 30 000 m2 de logements, 2 000 m2 de commerces) ne plaît pas à Martine Aubry, qui a déposé un recours il y a un an contre la désignation du groupement. Elle estime qu’il y manque des "dimensions sociales, écologiques et urbaines". La maire a maintenu cette position lors de l’adoption du nouveau PLU de la métropole en décembre dernier et le document validé à l’époque par l’assemblée (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112